Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Internetgalerie für Modern Kunst, direkt aus unseren Ateliers.

Artemis Irenäus von Baste und Philippe Morin. Hallo und herzlich willkommen bei die Koronen. Gerne stehen wir Ihnen für Fragen zur Verfügung. Die Koronen ist eine Internetgalerie, die sich auf zeitgenössische Kunst spezialisiert hat. Eine Internetgalerie hat zahlreiche Vorteile, die Sie als Kunstliebhaber für sich nutzen können. 

____________________________

Artemis Irenäus von Baste et Philippe Morin. Bonjour et bienvenue chez Les Koronin. Vous pouvez nous poser vos questions !!! Les Koronin est une galerie d'Internet qui s'est spécialisée dans l'art contemporain. Une galerie d'Internet a de nombreux avantages ouverts aux amateurs d’Art  et aux artistes plasticiens. 

Philippe Morin / Artemis Irenäus von Baste
Les Koronin, galerie en ligne art contemporain Paris
Du lundi au vendredi – 9h à 18h, hors jours fériés.

Online Galerie für Modern Kunst – Les Koronin Paris.
Von Montag bis Freitag 9h – 18 h außer an Feiertagen.

Publié par Artémis Irenäus de (von) Baste

Petite histoire d'Artémis Irenäus : Beaux-arts de Paris!!

Je pouvais rester des minutes entières sans bouger mes bras écartés. Je le faisais souvent au pensionnat. Un nuage de neige qui se pose sur le lac ; c’était moi. Je me vissais dans l’air et j’imaginais mes pieds nus frôler l’eau glacée et immobile. Je prends des cours de danse à Paris. Mais je m’aperçois que ma professeure n’éprouve rien de mon besoin de sentir ma peau tirée jusque au bout de mes doigts et m’abandonner à mes sensations. Je suis l’élève ni plus ni moins pour elle. J’effeuille les sentiments que la musique qui ne s’arrête jamais dans ma tête provoque dans chacun de mes muscles. Cette musique pesante sans seconde minute ou dates de mois ou d’années emporte mon corps. Ne pas s’arrêter…. Jamais…. Aller d’une note à une autre ; d’une couleur à une autre, toujours…. Le corps ému.

Le corps est doué d’une capacité prodigieuse inventive. J’étais au deuxième étage des ateliers de peinture des beaux-arts. Juste sous les toits. Le modèle vivant n’était pas venu alors le professeur Tosani avait demandé qui voudrait poser pour le groupe. J’ai acceptée. Je me suis couverte de pigments blancs ; un peu de bleu azur aussi puis Et j’ai laissée mon corps créer ce scherzo qui composer l’air. Et qui le change d’autant plus que les ailes de l’oiseau ou la fugacité du nuage de neige ne sont pas la manière seule de toucher l’air avec une liberté immense. L’inanimé prend vie par l’intermédiaire des sensations des couleurs sonores. Elles coulent dans mes veines et gonflent ou dégonflent mes muscles jusqu’à un point où elles se dissolvent dans le mouvement dénué de tout pathétique. Mon professeur dit alors en me prenant par les épaules doucettement (et en allemand) Artemis wie eine Schneeflocke, aber Oho!! Artémis comme un flocon de neige mais attention!!! Il était très bouleversé.

J’ai quitté les Beaux-arts. Personne ne me pétrira en boule de neige. Personne ne me verra fondre à la surface du lac. Je ne créée pas de rond dans l’eau quand je me couche dessus. Mes spirales sont des lamelles d’une pomme coupée. Elles m’emportent : partir d’ici, aller là bas, sans contrainte. L’instant a une issue. Mes pas recommencent à avancer.

Ma danse et mes dessins dans l’air ou sur mes feuilles sont ces inventions qui me réclament le plus de matière grise. Et laissent les matérialistes frustrés. Ils me rendent capable de me faufiler dans les interstices de la vie. De me dissimuler. Ou d’être un serpent venimeux!! Une versatilité jusque là inaccessibles aux gens qui se disent qu’il faut de fréquenter de loin comme ils évitent une autiste. Je peux leur pardonner. Il ne peut y avoir qu’une raison à cela. Le scherzo est un hautbois très haut dans les montagnes. Il m’entraîne et devient un adagietto. Je vis cette sublimation personnelle, je n’en cherche pas la portée ou les ressorts. Je me garde de prononcer sa valeur qu’elle soit couleur mouvement ou temps. Même si connaître les déterminations est inévitable…. Elles ne dirigent pas mon choix de vie. Elles m’enseignent à l’assumer consciemment.

Et les gens disent : elle a cette part de soi lovée qui fait d’elle une personne à fréquenter de loin à choix comme une folle ou une autiste. Dieu complétera qui je suis quand il en aura le temps.

Tanzlustig sein…. Irgendwie muß man sich die Brötchen verdienen….

Artémis Irenäus

Commenter cet article