Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Internetgalerie für Modern Kunst, direkt aus unseren Ateliers.

Artemis Irenäus von Baste und Philippe Morin. Hallo und herzlich willkommen bei die Koronen. Gerne stehen wir Ihnen für Fragen zur Verfügung. Die Koronen ist eine Internetgalerie, die sich auf zeitgenössische Kunst spezialisiert hat. Eine Internetgalerie hat zahlreiche Vorteile, die Sie als Kunstliebhaber für sich nutzen können. 

____________________________

Artemis Irenäus von Baste et Philippe Morin. Bonjour et bienvenue chez Les Koronin. Vous pouvez nous poser vos questions !!! Les Koronin est une galerie d'Internet qui s'est spécialisée dans l'art contemporain. Une galerie d'Internet a de nombreux avantages ouverts aux amateurs d’Art  et aux artistes plasticiens. 

Philippe Morin / Artemis Irenäus von Baste
Les Koronin, galerie en ligne art contemporain Paris
Du lundi au vendredi – 9h à 18h, hors jours fériés.

Online Galerie für Modern Kunst – Les Koronin Paris.
Von Montag bis Freitag 9h – 18 h außer an Feiertagen.

Publié par Artemis Irenäus Von Baste

Je laisse les flocons de neige m’envahir. Transformer mon sang grison en perles de gel qui festonnent dans mes veines.
Quelque chose me quitte.
Poussé par une chose autre.
C’est un état qui me dit qu’il m’est devenu inutile de bouger. Je n’en éprouve plus le besoin. Je deviens heureuse. Cette sensation grandit puis couvre le bruit du monde petit à petit. Ma mélancolie ne soulève plus de protestation contre ce bruit qui se tait plus mes bras épousent la forme d’un nuage fait du duvet des colombes.
Je ne sens plus mon corps. Le mouvement commencé devient une succession de moments intimes qui ne sera pas le passage d’une attitude à une autre. Il contient tout. Le début. L’accomplissement. Rien ne se termine. Ni un souffle ni le froid sur les feuilles de houx près de nos maisons vieilles. Je n’entends plus mon cœur. La musique dans ma tête m’emporte. Tout devient tranquillité. Je ne dis plus rien. Mon nuage est à l’abade dessus l’étang dans ma montagne. Les sapins y plissent leur écorce sous un ciel caressé de brise qui se pare d’autres tons. Je serai la neige la première sur des sommets. Je surprendrai par mon arrivée tôt dans l'année. On me prendra pour une originale.
Ne venez pas vers moi. Je termine mon voyage loin des deux bouts de la semaine qui cadencent l’horizon. Ne me réchauffez pas de vos mains de soie. Ne me sacrifiez pas à leur chaleur. Elle est promesse d’inconfort pour moi.
Faites taire les semeurs de gloses.
Aimez mon silence.
Abandonnez-moi un mot sur la blancheur d’un papier glacé.
Offrez-moi un peu de l’illusion de mon importance encore.

Artémis Irenäus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article