Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Internetgalerie für Modern Kunst, direkt aus unseren Ateliers.

Artemis Irenäus von Baste und Philippe Morin. Hallo und herzlich willkommen bei die Koronen. Gerne stehen wir Ihnen für Fragen zur Verfügung. Die Koronen ist eine Internetgalerie, die sich auf zeitgenössische Kunst spezialisiert hat. Eine Internetgalerie hat zahlreiche Vorteile, die Sie als Kunstliebhaber für sich nutzen können. 

____________________________

Artemis Irenäus von Baste et Philippe Morin. Bonjour et bienvenue chez Les Koronin. Vous pouvez nous poser vos questions !!! Les Koronin est une galerie d'Internet qui s'est spécialisée dans l'art contemporain. Une galerie d'Internet a de nombreux avantages ouverts aux amateurs d’Art  et aux artistes plasticiens. 

Philippe Morin / Artemis Irenäus von Baste
Les Koronin, galerie en ligne art contemporain Paris
Du lundi au vendredi – 9h à 18h, hors jours fériés.

Online Galerie für Modern Kunst – Les Koronin Paris.
Von Montag bis Freitag 9h – 18 h außer an Feiertagen.

Publié par koronin-avis-clubdesanciens.over-blog.com

Comme Koronin le titre dernièrement dans son blog (article du 04 juillet), c’est l’été, la prépa ferme pour deux mois, sur un bilan assez positif. Ce sera aussi le cas du Club, à partir de vendredi soir en 8. Deux mois où nous allons tous regagner nos pénates car plusieurs membres actifs comme Gaëlle, Anna, Pauline, rejoignent leurs familles en province.

Et moi aussi.

Ce Club d’anciens est une nouvelle aventure pour Koronin,  de son propre avis. Il l’est aussi pour moi, même avec l’aide de Mme Marie-Saint-Huy. Gérer un club, c’est tenir une assemblée générale, proposer des activités aux adhérents, leur répondre, organiser, réussir, parfois rater, mais aussi (et ça, c’est agréable) recevoir des encouragements. J’appuis sur ce point parce que dans le monde de l’art, les encouragements, c’est la chose qui semble la moins naturelle aux gens, comme si blâmer était plus tentant qu’être reconnaissant.
C’est peut-être pour ça que je en suis pas restée à l’ensba (où chacun vous tue par derrière comme il vous jouerait du trombone à coulisse sous le nez !) et je me demande où est passée l’humilité de certains étudiants face au pied à l’étrier que constitue une prépa en art.

Moi, j’avais choisi Koronin, parce que ce n’était pas (et ce n’est encore pas) une prépa calibrée à une politique marketing transformant quelques mois de découverte de notre  expression sensible en produit de consommation type « club Med » ; comme si le panache, la sagesse de dire « je ne sais pas » était devenu des fautes graves…

C’est à ce moment là, quand je vois mon ex-prépa que je suis fière d’administrer son Club. Et plus globalement encore de retrouver des gens qui ont besoin de son esprit qui ont envie de bosser sur  cette histoire formidable qu’est celle de Léonie Guillemin chez le sculpteur Bartholdi. Car, mes amis et complices sont à deux doigts de pouvoir envisager que l’aïeule de la fondatrice de la prépa Koronin aura été le modèle vivant qui posa pour le corps de la Statue de la Liberté. Ce que personne, aucun historien d’art ou universitaire fut-il de renom n’avait ouvert comme piste, le Club de la prépa Koronin l’a fait, aux travers d’une enquête, de recherches d’avis, de croisements d’opinions, de preuves administratives glanées dans les archives départementales…  ce qui fait fermer aujourd’hui leurs gueules à quelques esthètes salonnards qui s’étaient d’abord bien foutus des nôtres.

Fière, oui… parce que malgré la crise, Koronin a financé le Club, supporté ses dérapages, ses ratés. Je crois même qu’Isabelle et Philippe ont souvent payé de leur poche nos soirées et le voyage de fin d’année.  Face à cette passion, d’aucuns parmi nous risquent d’être surpris qu’ils proposent au Club de s’émanciper, d’être moins « Koronesque », d’imposer une cotisation annuelle aux adhérents pour devenir également plus efficace. Nous verrons ce vendredi soir à exaucer cette proposition, pourvu que chacun y trouve son compte et prenne plaisir au Club des Anciens de la Prépa Koronin.


 Artémis De Baste

Also ! Tchüss !!!

Commenter cet article