Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Internetgalerie für Modern Kunst, direkt aus unseren Ateliers.

Artemis Irenäus von Baste und Philippe Morin. Hallo und herzlich willkommen bei die Koronen. Gerne stehen wir Ihnen für Fragen zur Verfügung. Die Koronen ist eine Internetgalerie, die sich auf zeitgenössische Kunst spezialisiert hat. Eine Internetgalerie hat zahlreiche Vorteile, die Sie als Kunstliebhaber für sich nutzen können. 

____________________________

Artemis Irenäus von Baste et Philippe Morin. Bonjour et bienvenue chez Les Koronin. Vous pouvez nous poser vos questions !!! Les Koronin est une galerie d'Internet qui s'est spécialisée dans l'art contemporain. Une galerie d'Internet a de nombreux avantages ouverts aux amateurs d’Art  et aux artistes plasticiens. 

Philippe Morin / Artemis Irenäus von Baste
Les Koronin, galerie en ligne art contemporain Paris
Du lundi au vendredi – 9h à 18h, hors jours fériés.

Online Galerie für Modern Kunst – Les Koronin Paris.
Von Montag bis Freitag 9h – 18 h außer an Feiertagen.

Publié par koronin-avis-clubdesanciens.over-blog.com

L’une des responsabilités du Club des anciens de la prépa Koronin est de donner son avis sur la communication de l’Atelier, de concevoir une part de cette communication. L’Atelier Koronin avait déjà confié la réalisation de sa brochure 2009 à quatre anciens étudiants.

La réalisation du nouveau site 2010 (www.koronin.com) avait été confiée à M.S. Saramito, en relation avec autre  ancienne étudiante de Koronin, restauratrice en œuvres d’art par les beaux-arts d’Arras : Mlle S.Peugniez.

Bien que d’excellente qualité, le nouveau site ne nous est pas apparu suffisamment communicatif sur sa page d’accueil et le Club a proposé une refonte de la page par suppression de la carte de géolocalisation de Koronin par  un texte résumant la particularité pédagogique de la prépa aux concours des grandes écoles d’art. Le travail a été confié à Corinne Zehrfuss, supervisé par Gaëlle Ribeiro et Alain Vespré  (ex-parent d’élève 2008 de l’établissement). La maquette finale a été présentée à Koronin le 26.05 dernier et mis en ligne presque immédiatement.

Le nouveau texte d’accueil, plus conforme à l’esprit de la prépa art est le suivant :

« L'atelier, lieu d'enseignement et de formation artistique, reprend l'apprentissage des techniques de base du dessin, de la peinture, du volume dans l’espace (composition), du modèle vivant, pour ensuite permettre à l'étudiant de créer son univers personnel, développer sa créativité et par ce fait mettre en place son dossier de réalisations personnelles qui sera présenté devant le s jurys des grandes écoles telles les beaux arts, les arts décoratifs, les écoles d'animation et de traitement de l'image, les écoles de communication et celles de restauration des oeuvres d'art inp, mcrbc. Notre pédagogie : apprendre à voir un volume dans l'espace et le transcrire sur un plan à 2 dimensions par l'exercice raisonné de l'observation qui concilie la pratique du dessin à l'analyse formelle. Apprendre à définir les formes, les matières, les couleurs ; choisir et préparer ses supports. Chaque étudiant doit pouvoir investir le champ de recherche proposé selon ses propres projets articulant une dynamique associant création artistique et recherche académique, permettant la capitalisation de multiples expériences, conduisant à faire évoluer les connaissance, les méthodes et les techniques. Le programme comporte des enseignements à majorité pratique (artistique et technique communs aux différentes préparations aux concours). »

Mme Pascale Marie-Saint-Huy est d’avis que Koronin d’ajoute deux liens PDF dans sa page Pédagogie, le but à atteindre étant d’informer plus précisément l’étudiant potentiel sur ses formations ensad, ensba, cft gobelins et inp / mcrbc. Exposer clairement la façon dont Koronin enseigne éviterait d’autant les possibles méprises avec les personnes recherchant plutôt une stricte formation de bachotage.

Mme Marie-Saint-Huy est d’avis que Koronin précise la première insertion PDF comme suit :

« « L’interdisciplinarité et la pluridisciplinarité sont deux notions essentielles pour le créateur. On ne saurait dissocier l’apprentissage du dessin, de la peinture, de la couleur et de la perspective ; ces enseignements,  interdisciplinaires, permettent entre autre d’aboutir à la notion de volume dans l’espace par la compréhension de leurs liens et leur application dans la pratique du projet et lors de sa réalisation.

 

Dans sa pédagogie d’école préparatoire aux concours de 1ère année des grandes écoles d’art et pôles artistiques (beaux-arts de Paris, de Dijon, de Lyon etc, arts décoratifs de paris, de Strasbourg, arts appliqués, institut national du patrimoine) Koronin s’est tout particulièrement attachée à concevoir des méthodologies de nature à favoriser le croisement et la rencontre des différentes disciplines plastiques liées à la création d’image, à la compréhension de l’acte de figuration.

 

Les enseignements ont pour objectif de donner un « outil » autour de différents exercices d’observation, d’imaginaire. Le but de l’enseignement est d’apprendre à regarder, voir et traduire avec un outil, travailler sur le fondamental de la chose observée ou imaginée, travailler l’ap­proche sensible, du ressenti inséparable de la construction rigoureuse, chacun essayant de trouver ses supports outils, échelles, matières qui correspondent à sa personnalité. »

 

Le deuxième PDF, relatif aux prépas inp et mcrbc serait le suivant :

« Le concours d’entrée du mcrbc diffère du concours de l’inp par la présentation un dossier de réalisations plastiques (croquis, dessins, peintures, volumes, rapports de stages...)

De mi-septembre à mi-novembre, une importante part de la semaine est consacrée aux enseignements pratiques dans un tronc commun en dessin d'observation, et précède l’apprentissage du dessin au trait, hors dessin technique.  Le but de ces cours est de précocement  donner aux étudiants une première série de repères méthodologiques et techniques dans l'éducation de l œil : saisir la forme,  les couleurs, leurs compositions dans l'ordre volumique, dans les rapports des volumes à l'espace, comprendre par là-même occasion comment la représentation plastique est avant tout un acte de figuration. Ce qui permet à l’étudiant de déchiffrer ce qu’il recopie.

Un gros travail est également effectué en couleur par la déclinaison en peinture des tableaux colorés (gammes croisées primaires, secondaires, avec ajout de valeurs). Cet enseignement, pratiqué sans relâche tout au long du premier trimestre, offre à l’étudiant d’assimiler de quoi est faite une couleur et assure par entraînement gestuel l’habileté manuelle.

L'acquisition, les révisions de bases en physique, chimie se fait à raison de deux heures par semaine, selon le programme donné chaque année par l'inp, dans la limite de révisions théoriques et entendu que l'étudiant a, de son côté, tout approfondissement à étudier par des recherches personnelles et des travaux de bibliothèque.

Koronin propose des cours d'introduction générale à l'Histoire de l'art et met à la disposition de chacun une base étayée issue des programmes de classes lycéennes des arts appliqués. Suit une introduction aux techniques des matériaux (supports, pigments, liants, colles, vernis…). Ces cours sont communs à l’ensemble des étudiants de Koronin.

Tout au long de l'année, les étudiants suivent au minimum une fois par semaine des cours de croquis en extérieur (musées, lieux publics ou privés). Ces cours, qui ne sont pas tournés vers le stricte bachotage d’épreuves de concours sont essentiels à  maintenir la pratique hebdomadaire du dessin d’observation rapide, dans un temps donné, dans un lieu parfois hostile à l’étudiant – celui-ci est entouré d’un public et doit parvenir à se concentrer sur son sujet, faire abstraction cet environnement qui, pour beaucoup, peut ressembler à celui d’une salle de concours. Cet exercice maintient entre autre l'entretien de la main. Parallèlement, l’étudiant pratique la copie dans des temps tout aussi donnés au cours desquels il se familiarise avec les techniques applicables en 5 jours (épreuves d'admissions du concours de l'inp), ce qui permet d'engager rapidement le travail (choix des outils, des techniques) aboutissant à réussir tout ou partie d'une reproduction, selon les termes des épreuves des concours nationaux.  

L’étudiant en prépa inp / mcrbc garde un important travail de recherches personnelles, d’approfondissement à effectuer à domicile et en bibliothèque. »

Le Club attend l’avis de Koronin afin de présenter la maquette finale de la page Pédagogie et enregistrer les modifications.

Artémis De Baste   

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article